dimanche 10 avril 2016

Une Histoire naturelle des dragons, tome 1 des Mémoires de Lady Trent, de Marie Brennan

Une Histoire naturelle des dragons est un roman de Fantasy de Marie Brennan s'inscrivant dans sa série Mémoires de Lady Trent. L'Atalante publie ce texte, illustré par un amoureux des dragons, Todd Lockwood qui met en image certaines étapes du parcours d'Isabelle. C'est un récit naturaliste raconté par une femme forte, en avance sur son temps, vivant dans une société ressemblant fort à l'Angleterre victorienne, où existent des créatures extraordinaires, les magnifiques dragons. 

« Soyez avertis, cher lecteur : les volumes de cette série contiendront des montagnes gelées, des marais fétides, des étrangers hostiles, des compatriotes hostiles et à l'occasion des membres de ma famille hostiles, de mauvaises décisions, des mésaventures géographiques, des maladies dépourvues d'attrait romantique et une abondance de boue. Vous poursuivrez votre lecture à vos risques et périls. »

Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d'Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l'esprit et le style empreints d'humour s'avèrent sans pitié pour les imbéciles.

Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d'une expédition à la recherche des dragons de Vystranie... 

Un lucion
Voici le premier tome des Mémoires de Lady Trent, dont on fait la connaissance pendant son enfance. Seule fille d'une fratrie de six enfants, sa mère tente de l'élever dans le respect des convenances. Isabelle n'en a que faire, tout ce qu'elle veut c'est connaître la vie et ses mécanismes, et notamment les mystérieux dragons. Elle commence par collectionner en secret des lucions (dragons luminescents considérés à tort à l'époque comme des insectes) et disséquer des oiseaux, ce qui lui vaudra pas mal de soucis. Son père étant heureusement de son côté, il lui permettra d'avoir accès à sa bibliothèque et de découvrir des ouvrages scientifiques décisifs pour son avenir.

Le monde créé par Marie Brennan se situe entre Angleterre Victorienne et mythologie. Ces repères m'ont permis d'entrer facilement dans la lecture, moi qui suis généralement vite perdue en Fantasy. Je ne sais plus qui parlait de Downton Abbey avec des dragons, il y a un peu de ça en effet ! Le roman est d'ailleurs l'occasion de tout un questionnement par rapport à la hiérarchisation des relations humaines, dans une société ou entre régions ou pays.

Drustanev
La place de la femme est un des thèmes principaux de ce roman. Dans cette société imaginaire ressemblant beaucoup à l'Angleterre de la fin du XIXè et du début du XXème siècle, les femmes doivent avoir de bonnes manières et trouver un mari. Ne pas être trop intellectuelles, avoir des lectures légères. Et fermer leur bouche. Bien évidemment, on se doute que le destin d'Isabelle, instinctive et impulsive, scientifique et méthodique, sera tout autre. Elle le dit d'ailleurs elle-même avec sa façon intéressante (et intelligente de la part de l'auteur, qui nous donne des infos sur la suite) d'interpeler le lecteur. Mais en attendant, elle est une jeune femme qui doit tout de même respecter la bienséance. Alors partir en voyage dans un pays étranger sur les traces de dangereux dragons, cela ne va pas être simple !

Autre élément central et fort agréable, le côté naturaliste et scientifique de l'expédition. C'est à un vrai voyage d'études que nous assistons, à la découverte d'une espèce encore méconnue dans son milieu naturel, le dragon vystranien appelé "veur des rochers". Une fois sur place, il s'avère que les dragons attaquent régulièrement les humains, attitude inhabituelle (et dangereuse !) sur laquelle nos amis vont enquêter au péril de leur vie. Le dessin de Todd Lockwood donne un aspect vivant et réaliste au récit, nous offrant l'occasion de visualiser divers dragons, lieux ou personnages.

Finalement, j'ai trouvé le roman un peu court, puisqu'il ne raconte que le début de la vie d'Isabelle, son premier voyage et sa passion naissante pour les dragons. J'ai hâte de lire la suite, qui s'intitule The Tropic of Serpents en VO, prévue chez L'Atalante pour l'automne 2016 !

"Les moutons mangeaient l'herbe, les loups mangeaient les cerfs
et les dragons mangeaient tout ce qui ne courait pas assez vite."

Pour résumer, Une Histoire naturelle des dragons, tome 1 des Mémoires de Lady Trent, de Marie Brennan, est un roman de Fantasy naturaliste publié chez L'Atalante. Le lecteur y fera la connaissance d'Isabelle, passionnée de dragons et bien décidée à vivre sa passion à fond malgré les obstacles nombreux qui se mettront en travers de son chemin de femme et de scientifique. Voici une introduction fort intéressante, à la fois mémoires d'une femme âgée et récit d'aventures d'une jeune femme curieuse du monde qui l'entoure. J'attends maintenant la suite avec impatience. Elle devrait arriver à l'automne !


Livre 2
Livre 3
Livre 4
Lecture n°10 pour le challenge SFFF & diversité
Je retiens la catégorie : 1er tome d'une série jamais lue


Une Histoire naturelle des dragons
de Marie Brennan
Tome 1 des Mémoires de Lady Trent
L'Atalante - Dentelle du cygne - Février 2016
352 pages
Traduit de l'anglais par Sylvie Denis
Illustré par Todd Lockwood
Papier : 21€ / Numérique : 9,99€
Titre original : A Natural history of Dragons - 2013

10 commentaires:

  1. C'est fort alléchant dis donc...

    RépondreSupprimer
  2. Olala ça a l'air génial *0* *0* Il me le faut trop ;___;

    RépondreSupprimer
  3. Rah, ce bouquin passse dans la liste des livres à acheter quand la PAL aura suffisamment baissé, il me fait très envie ! Et le pitch me fait un peu penser à Miss Charity, de Marie-Aude Murail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est joli ce livre, et sympa ! Par contre je n'ai pas lu Miss Charity.

      Supprimer
  4. J'hésitais à m'acheter ce livre. Mais je le vois de plus en plus et je lis de plus en plus d'avis positif dessus.

    Avec cette article, ça me donne encore plus envie de me jeter dessus.

    Je l’achèterai surement aux Imaginales puisque l'auteur vient.
    Hâte de m'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui profite des Imaginales, tu as raison !

      Supprimer
  5. Oh ta chronique m'intrigue ! Par contre, je ne savais pas qu'il s'agissait d'un tome 1 et quand je l'ai feuilleté en librairie, je m'attendais à un livre illustré. Oh les superbes couvertures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement tu as du être surprise, il y a quelques illustrations c'est tout ! Mais la couv est superbe et les suivantes aussi !

      Supprimer

Pages vues